Scénario : Un employé ne reçoit pas la totalité de ses droits aux congés

 

Certains évènements auront une incidence directe sur les droits aux congés annuels des employés. Cela sera le cas par exemple si un employé commence à travailler ou quitte l’entreprise en cours d’année ou s’il passe d’un contrat à temps plein à un contrat à temps partiel. Par exemple, les droits d’un employé à temps partiel sont inférieurs à ceux d’un employé à temps plein. Personio calcule automatiquement les droits réduits dans les cas suivants.

Veuillez noter que chaque fois que ces paramètres sont modifiés, les droits aux congés sont de nouveau calculés.

 

Début/fin de l’emploi en cours d’année

Pour les employés qui commencent à travailler dans votre entreprise ou qui la quittent en cours d’année, les droits aux congés sont automatiquement calculés au prorata conformément à la logique de calcul que vous avez définie sous Paramètres > Absence > Politiques de cumul. Cliquez ici pour en savoir plus sur la définition de politiques de cumul.

 

Horaire de travail à temps partiel

Si dans votre entreprise, la semaine de cinq jours a été définie comme le modèle de travail à temps plein, Personio calcule des droits aux congés réduits pour les employés dont les horaires comptent moins de 5 jours de travail par semaine. Les horaires de travail de l’employé et la modification de ses horaires ont une incidence directe sur ses droits. Cliquez ici pour obtenir des informations détaillées sur le calcul au prorata des droits aux congés des employés à temps partiel.

 

Congé

Les employés qui sont en congé, par exemple en congé parental ou en congé sabbatique, ne se verront pas attribuer de droits aux congés pour chaque mois complet où ils sont en congé. Cliquez ici pour en savoir plus sur les congés.

 

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.

    Sujets de cet article