Bonnes pratiques : politiques de cumul

 

 

Dans cet article, nous vous présentons des politiques de cumul courantes et nous vous expliquons comment les configurer.

Consultez notre article sur comment configurer des politiques de cumul pour plus d'informations.

 

Bonne pratique 1 : 30 jours par an (avec période d’attente, première application « Au prorata mensuel »)

L’employé reçoit l’intégralité des droits aux congés annuels à partir de la date d’embauche. Cela inclut le calcul au prorata pendant les six premiers mois de travail (article 4 de la loi fédérale allemande sur les congés). Vous trouverez des informations détaillées dans notre article sur la période d’attente.

Accrualpolicy_Example1_Waitingtimemonthly_fr.png

Pendant la période d’attente, l’employé reçoit ses premiers congés (dans cet exemple, 2,5 jours) le dernier jour du mois de travail. Les congés annuels calculés au prorata qui ne sont pas utilisés ne sont attribués qu’après les six premiers mois.

 

Bonne pratique 2 : 30 jours par an (sans période d’attente, première application « Au prorata mensuel »)

L’employé reçoit l’intégralité de ses droits annuels à partir de la date d’embauche. Si le paramètre Au prorata mensuel est sélectionné, l’employé reçoit seulement les droits aux congés pour les mois de travail complets (01-31).

Accrualpolicy_Example2_Withoutwaitingtimemonthly_fr.png

 

Bonne pratique 3 : 30 jours par an (sans période d’attente, première application « Au prorata quotidien »)

Selon la politique décrite dans la bonne pratique 2, les employés qui commencent à travailler en milieu de mois (le 15/09, par exemple) recevront uniquement 7,5 jours de congé pour l’année en cours (aucun droit pour septembre, et 2,5 jours par mois pour octobre, novembre et décembre), car ils n’ont pas été employés pendant l’intégralité du mois de septembre. Si des droits sont attribués pour le premier demi-mois de travail, vous pouvez utiliser le paramètre Au prorata quotidien. Les droits sont alors automatiquement calculés au prorata.  

Accrualpolicy_Example3_Withoutwaitingtimedaily_fr.png

 

Bonne pratique 4 : 2,5 jours par mois (stagiaires)

Tout au long de la période de travail, l’employé reçoit des droits aux congés tous les mois. Cette politique de cumul est particulièrement adaptée aux employés qui ne recevront pas de droits annuels, comme les stagiaires.

Accrualpolicy_Example4_Workingstudents_fr.png

Dans cet exemple, Personio calcule les droits pour le premier mois de travail sur une base quotidienne au prorata. Ainsi, un employé qui a été engagé le 15 du mois recevra pour ce premier mois des droits calculés au prorata.

 

Bonne pratique 5 : 28 jours par an (période d’attente), avec augmentation au début de la période de cumul suivante

L’employé recevra le cumul mensuel au prorata pendant la période d’attente et le nombre de jours de congé augmentera d’un jour à la date d’attribution.

Accrualpolicy_Example5_Yearlyincrease_fr.png

Dans cet exemple, l’employé reçoit un cumul mensuel pendant les six premiers mois de travail. Lorsqu’un nouveau cumul est attribué, l’employé reçoit un jour de congé supplémentaire.

 

Bonne pratique 6 : 10 jours pendant 6 mois à compter de la date d’embauche

Dans cet exemple, l’employé reçoit des droits aux congés pour un contrat à durée déterminée de 6 mois. 10 jours de congé sont attribués pour cette période, à partir de la date d’embauche. Pour cela, l’option Pas de calcul au prorata doit être sélectionnée pour le paramètre Début d’emploi.

Accrualpolicy_Example6_Probationtime_fr.png

Cette méthode peut être utilisée pour les étudiants, les employés temporaires et les stagiaires qui recevront un nombre défini de jours pour une période donnée.

 

Bonne pratique 7 : 0 jour avec attribution manuelle d’un nombre de jours correspondant

Dans cet exemple, l’employé se voit attribuer manuellement un certain nombre de jours de congé, en fonction des heures travaillées. Ce modèle peut être utilisé, par exemple, pour les stagiaires et les étudiants qui travaillent à des heures variables toutes les semaines et qui n’ont donc pas de droits fixes.

Accrualpolicy_Example7_Manualadjustment_fr.png

Le détenteur d’un emploi étudiant peut par exemple recevoir des jours de congé en fonction des heures travaillées au cours des trois derniers mois. Pour ce faire, vous pouvez modifier le solde cumulé

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.

    Sujets de cet article